Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Top articles

  • le fils de Benjamin

    12 mars 2015

    Walter Benjamin raconte à propos de son fils, qu'il lui prend le livre que le fils lisait quand celui-ci est au lit. Il doit dormir, c'est l'heure. Benjamin veut éteindre la lumière. Mais le fils lui demande le livre: "Si tu ne me le donnes pas, l'obscurité...

  • ici sans Kant (chanson en hébreu non-appris)

    01 mai 2015

    Si ton existence est une mission impossible, voici une idée pour toi plus précise que l'impératif de Kant : tu peux écrire pour les hommes lire pour les hommes te taire pour les hommes. Mais tu ne sais pas qui sont les hommes. Les hommes parlent beaucoup...

  • Trois petites notes...

    13 août 2015

    Je voyage beaucoup dans des grandes et des petites ville, mais je n’entends personne chanter à ses fenêtres, fredonner un petit air en marchant dans la rue, attablé devant un café ou en achetant le pain. Quand la voix humaine chante quelques notes intempestives,...

  • Des femmes faits fauves

    13 août 2015

    Le siècle dernier avait connu une petite brèche par où la folie a pu passer sillonner les rues et troubler les quartiers. Dans certaines villes autour de la Méditerranée comme à Nicevivaient des fauves faits femmes. Des lionnes entourées de dompteurs-soignants...

  • Méditerranée en Colchide

    10 juillet 2015

    La Méditerranée sans cesse retrouvée dans l'absence de clarté Mensonge médusé entre tes mots qui me descendent au fond Tout au fond en apnée - tu es nu et tes ombres s'agitent loin de toi L'aube douloureuse s'efface au rythme de l'amour pour le cyrillique...

  • Le sortilège de l'intimité

    22 août 2015

    "L'intériorité est la prison historique de l'humanité." (W. Benjamin citant Adorno à propos de Kierkegaard.) Nous voilà ainsi, par la théorie dominante qui nous constitue et qui est centrée sur l'intériorité (le sujet, l'inconscient, les rêves) enfermés...

  • La Reine de clés

    28 février 2016

    Reine avait l’obsession des clés mille clés et pissenlits mêlés dans le même rêve qu’elle me racontait en trois langues Sans jamais trouver la clé qui ouvre la tombe de sa fille unique poème perdu brûlé dans un cendrier et son fauteuil roulant au-dessus...

  • L'homme de ma vie et le cheval

    09 mars 2015

    Quand je lui ai dit que je voulais vivre avec lui, qu'il était l'homme de ma vie, il a été très ému, m'a serrée dans ses bras, m'a répondu que lui aussi, qu'il n'avait pas cru croiser une femme comme moi. Il a commandé une bouteille de champagne. Nous...

  • Nice, mars 2016

    19 mars 2016

  • Tendresse tulipe

    07 avril 2016

  • Coupe Gémellaire

    08 avril 2016

  • Retour sur la vie mutilée

    08 avril 2016

    Dans la Vie mutilée, Adorno formule la question que le peuple allemand aurait dû se poser au moment de la mise en mouvement de la "machine Hitler" : "contre qui se retourner?" La masse dont nous faisons partie tangue comme un vieux paquebot et ne se pose...

  • Lettre de moi à moi

    09 avril 2016

    à Anne T. Si ton existence est une mission impossible, voici une idée pour toi, femme partie en exil sans mal de pays et sans les livres de Kant : tu peux écrire pour les hommes lire pour les hommes te taire pour les hommes. Mais tu ne sais plus qui sont...

  • La peur, le désir

    16 avril 2016

    "Les êtres humains deviennent conscients d’eux-mêmes à travers le désir et les esclaves le deviennent à cause de la peur de la mort." C'est ce que Hegel écrit. Ce que je vois autour de moi. Les tueurs de désir sont légions. Ils vont s'acheter un "moi"...

  • Le mythe déchiré par Imre Kertész

    20 avril 2016

    Europe est le seul grand mythe de la modernité depuis le XVIII-ème siècle. Il traverse la philosophie, la littérature et le développement des moyens de transports qui relient les capitales. Mais un terrible scandal caché « ronge » et fissure ce mythe...

  • Debout devant l'arbre

    21 avril 2016

    un arbre devant moi je me place devant l'arbre - En premier lieu, je pense qu'il est insensé de vouloir le faire tomber, insensé de vouloir l'abattre, lui trancher le tronc. Je pense à l’arbre debout, jamais à l’horizontal. Couché à même le sol, il n’est...

  • Entre deux mers

    20 juin 2016

    Une route dedans la table dehors dans la nuit illuminée aimez-moi, sombres alizés je viens poser ma langue sur les vagues de l’Océan indien mon corps connaît l’inachèvement - chaînes dedans cicatrices dehors suis-moi dans la lenteur des feuilles de bananier....

  • L'économie de l'âme

    22 mai 2017

    Il fallait choisir le sentier verglacé pieds nus ouvrir la blessure - Où se glisse le souffle des cristaux rouges sang dans la neige? Autour du poignet gauche la brûlure sans baume, sans bandage est tout ce qui reste. La guerre froide sans mémoire viole....

  • Le chemin que je dois prendre

    04 août 2017

    nous sommes en août. Je lis Walter Benjamin, Adorno. Puis, de la poésie. Je dors et je lis de nouveau. Je flâne en vélo. heureuse d'avoir cette double liberté: flâner dans l'espoir des livres et dans les paysages où poussent encore quelques plantes en...

  • La lettre manquante

    02 août 2017

    J'approche l'écriture pour lire ce qui n'a jamais été écrit, même si les voix de tant d'autres chants résonnent dans chaque mot. Le pavement de Sienne est un livre ouvert où l'on s'aperçoit combien d'esprits au fil des siècles construisent ce qui reste...

  • La lettre manquante, l'image

    02 août 2017

  • Psaume

    01 février 2015

    MA LANGUE PENSERA TA JUSTICE. ( PS 35,28)

  • Oignons

    19 août 2015

    Les oignons de cette année brillent de leurs yeux rouges au bord de nos larmes.

  • La patience

    16 novembre 2009

    Ce soir une lecture de Levinas: "La patience avale sa propre intention."

  • VEZELAY et un bernard-l'hermite

    16 novembre 2009

    Un passage et un séjour dans la maison de Jules Roy au cœur de VEZELAY. L'automne arrive par Asquins. Le printemps des cerisiers aussi. A suivre ...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>