Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 19:01
Je pense aux maisons fermées que l'on voit
du train et aux grandes villes où
l'étendu des champs et les arbres solitaires
n'existent pas.
Cependant, il existe des souris que l'on croise â Paris,
sur le trottoir,
et des alligators dans les égouts.
Et un âne accroché en longueur avant d'être écorché,
depécé, bien refroidi, accroché dans une petite boucherie rue Philippe de Girard.
Mais ces trois ne se rencontrent que sur cette page,
la nuit. Écoutez, ils discutent au beau milieu
d'une page blanche, nulle part ailleurs,
leur vie n'est pas pensée lorsqu'on construit
une ville. Leur souffle ne monte sur aucun balcon.
Leur absence ne provoque aucun soupir
aucun appel tendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires