Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 13:38

ma mère pense que les paranthèses bouchent

nos veines jusqu'à la blanche Amnésie/

elle traverse les Balkans à grands pas,

cache les traces des poètes réfugiés dans la cuisine

derrière la barricade des framboisiers/

 

polyglotte rêveuse,

elle me laisse partir

explorer la solitude du labyrinthe domestique/

 

"ça ne mange pas de pain" d'aimer sans rien.

 

Elle connaît par coeur

ce chemin jonché de squelettes 

en demi-lune, ma mère.

 

Armée d'un couteau en bois

le front couvert d'épines

je coupe le cordon

qui nous lie

ma mère, ma fille,

nous faisons le même rêve -

 

Ariane se pend à son fil,

le rire explose dans son ventre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires