Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 13:48

‎" Le langage, c'est modifier la situation..." Maurice Blanchot

 

Florence Aubenas, sur Hénin-Beaumont, elle écrit en juin 2012:

"Au milieu des villages miniers, Hénin- Beaumont, 25 000 habitants aujourd’hui, était la belle ville du canton, trois cinémas, autant de lycées, des cafés et des dancings réputés, le plus grand Auchan d’Europe qui vient de fêter ses quarante ans. Hafid, cadre à Pôle emploi, raconte comment les copains venaient à Mobylette draguer « les plus belles filles du coin ». La nostalgie a sans doute embelli le passé, fait oublier, par exemple, que les mineurs algériens étaient désignés par des numéros, pas par leur nom. Il n’empêche. Les belles filles d’Hénin- Beaumont s’intéressaient à la couleur des chemises davantage qu’à celle des peaux, elles voulaient des gars en imprimés à fleurs avec des cheveux longs, et tout le reste était littérature. Mariage mixte, quartier mélangé, même la langue se fabriquait ensemble : Aicha, Yamina ou Souad, toutes parlent le patois ch’ti, lançant des mots polonais ou italiens dans le sabir des corons, tissé de maison en maison.

A quel moment le temps s’est-il mis à marcher à l’envers ? Quand a-t-on commencé à entendre claquer le mot « Arabe » comme un reproche, à relever qui l’était et qui ne l’était pas, autrement que pour blaguer ou pour les matchs de foot ?"

(...)

"De son côté, le maire d’Auby, Freddy Kaczmarek, voudrait aussi raconter quelque chose. Il n’ose pas. Hésite. Se trouble. « Je ne sais pas si je peux le dire. » Il finit par se lancer : « Moi, le PC m’a traité de fou quand j’ai mis trois noms à consonance du Maghreb sur ma liste et donné le feu vert à la construction de la mosquée six mois avant les municipales. C’est vrai, parfois la politique agit comme un frein, pas comme un progrès. Elle avance moins vite que la société. »

 

Dans certaines villes de la région, un électeur sur trois, voire un sur deux, vote FN. Certains élèves, dans des établissements d’Hénin-Beaumont, revendiquent la « mode Marine Le Pen », qui consiste essentiellement à rouler des yeux fâchés, écouter de la musique électro et graver « Bougnoules » sur les tables de classe en clamant : « Ici, on est connu mondialement pour voter FN. »". 

 

Et moi, Française par choix de la république, étrangère jusqu'à l'os, une seule question, j'ose: OÙ sont les ENSEIGNANTS DE LA TOLÉRANCE ET DU VIVRE-ESNEMBLE DANS CES CLASSES????

 

Merci Vincent Mespoulet pour ce lien!

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires