Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 22:48

Une gamine de huit ans m'est présentée par un groupe de professionnels. Je cite leur "présentation":


"Nadine est une structure abandonnique, elle met en échec tout ce que les adultes lui imposent, elle ne supporte pas la frustration". 


STOP!

 

Je vous propose la chose suivante: vous vous mettez à la place de la fille de huit ans, vous  changez d'école et vous vous présentez devant votre classe: 


"Bonjour, je suis Nadine, j'ai huit ans, j'ai une structure abandonnique, je mets en échec tout ce que les adultes m'imposent, je ne supporte pas la frustration." 


Est-ce que ces discours inscrivent-ils un enfant dans la vie? 

 

Comment on passe d'une telle "présentation" que les adultes qui vous "prennent en charge" martèlent dans leurs réunions et leurs rapports, vers ... la vie avec les autres?

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires

Lise Haddad 03/02/2010 17:37


Comprendre que les enfants et au- delà tous les individus sont des personnes et pas des structures, qu'en conséquence, il faudra s'adresser à eux et les reconnaître en tant que tels constitue un
préalable fondamental. Chercher à les déterminer comme des objets et à les figer dans un destin, ruine tout espoir pédagogique, tout espoir en général. Maria, tu t'attèles à une rude tâche.


Maria Maïlat 03/02/2010 21:52


Merci ma très chère Lise


la_dilettante 03/02/2010 07:24


Et encore, j'aurais du écrire "dont certains comportements posent problème à l'école", ce serait plus juste.


Marie 03/02/2010 07:23



Merci d'écrire ça, vraiment!


Quand je vois comment sont perçus certains enfants qui, certes posent des difficultés à l'école, mais restent des enfants... On (les adultes qui sont sensés êtres professionnels!!!) les
positionnent déjà de manière définitive dans un rôle de bourreau en échec scolaire, à 4 ans, je vois mal quelle peut être leur chance de se sortir de ce "cadre imposé"...