Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 08:38

un muguet d'azur"Si tu m'aimes, dis-le moi." C'est le jour de ce dire oblique par le geste décalé du muguet que les gens de peu vendent au coin des rues, Je te l'offre par l'ouverture de cette page. Un muguet virtuel pour nos corps qui se touchent, dansent, s'endorment, se réveillent, se séparent pour réinventer le miracle des retrouvailles.


Les mots forment notre pays profond, exilé entre nos bras. L'amour est oblique, décalé, le pas de coté d'un temps que l'on invente pour dire vrai. Les mots disent vrai tant que ton chemin répond du mien. Et si tu trébuches, je tombe.


Et ton corps qui me reçoit comme s'il m'attendait depuis son enfance. L'émotion silencieuse est aussi exigente et ténue que le sentier qui me conduit en haut de la montagne.


Le muguet dessine, par petites touches, la vision d'un corps d'homme nu sorti des vagues avec ce désir droit, regard posé sur moi, regard d'un dieu sans détour: tu me reconnais avant même d'avoir fait ma connaissance.

La montagne cachée dans mes rêves devient-elle une terre promise pour mon corps en errance? Tu me laisses t'habiter comme si la peur et la trahison n'existaient plus. Tu me reviens libre comme un adolescent.

Suis-je ton arbre voyageur, femme qui aime l'amour dont les mots ont besoin pour que les hommes se retrouvent autour d'un feu qui les brûle de l'intérieur?

Suis-je l'arbre voyageur pour que l'étranger devienne, pas à pas, tendre ami, loyal complice d'une utopie pour la vie.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires