Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 17:05


Dans un entretien, Michel Foucault parle comme s'il assistait aux événements de 2009. Il ne faut pas extrapoler, pas trop, je le sais, mais actualiser des propos qui résonnent dans le présent de ma lecture c'est aussi un travail sur la mémoire et la recherche de sens de ce que l'on fait...
Alors, je vous invite à un thé avec Michel F:

" Vous savez ce à quoi je rêve? Ce serait de créer une maison d'édition de recherche. Je suis éperdument en quête de ces possibilités de faire apparaître le travail dans son mouvement, dans sa forme problématique. Un lieu où la recherche pourrait se présenter dans son caractère hypothétique et provisoire.

...

...  le paysage politique n'a été si profondément renouvelé depuis vingt ans que parce qu'il y a eu un travail intellectuel sur des problèmes qui n'apparaissaient pas comme politiques et dont l'analyse a montré à quel point ils étaient en connexion avec la politique. Un des résultats les plus féconds de ce travail a été justement que la fameuse catégorie du "politique" dont on nous avait rebattu les oreilles à l'Université a été balayée. Ce n'est pas à travers la définition du politique qu'ont pu être posés nombre de problèmes qui étaient des problèmes à la fois d'existence, d'institutions et de pensée. La mise en communication des mouvements de pensée, de l'analyse des institutions et de la problématisation de la vie quotidienne, personnelle, individuelle, tout cela a permis que soit crevé l'écran que formaient des catégories comme "la politique", ou "le politique". C'est cette mise en communication qui donne de la force au mouvement qui fait changer les idées, les institutions et l'image que l'on a de soi-même et des autres. Si on code à l'avance, si on détermine ce qu'est la politique, on stérilise et la vie intellectuelle et le débat politique."

entretien réalisé par ERIBON


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires