Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Maria Maïlat
  • Maria Maïlat
  • : site : artefa.wordpress.com, formation, littérature, anthropologie, philosophie, intelligence collective, marche, amitié, hospitalité, enfance, Paris, mémoire, Foucault, Nietzsche
  • Contact

Texte Libre

Recherche

9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 16:14

 

 

 

 

 

 

 

Blanche promesse 

violoncelle désaccordé

l’ombre de l’archer caresse 

nos peurs

la mort pourtant rien ne l’arrête

 

Je dis une chose dans la nuit

le contraire est encore plus vrai 

à l’aube

le crépuscule nous pèse en plein jour

les corbeaux volent à notre secours

 

Quelqu'un meurt à ma place 

pendant que je bois un café

sur la terrasse les moulins de la mort

les chiens de l’oubli m’envoient 

d’autres promesses à boire à manger

 

La douce douleur transperce mes épaules 

mes mains jurent qu’elles n’ont jamais étrangler 

personne jamais secourus non plus 

ceux qui laissent leur peau 

aux frontières.

 

La blanche promesse transforme en écume 

le sang  des naufragés

dans mes plaies 

la parole se dessèche 

et pousse le couteau   

 

Il y a ceux qui paient la faute d'être vivants

la faute d’avoir envie de tout recommencer ailleurs

les larves grimaçantes enfouissent les barbelés 

dans le ventre-patrie 

la mort rien ne peut l’arrêter

 

il n'y a plus de mot sans poison dans les eaux 

derrière nos portes cadenassées

les moulins de la mort broient du noir ersatz 

sur les écrans de nos visages effaçables souffle 

le vent patriotique et nul commencement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria Maïlat
commenter cet article

commentaires